Le spectacle

Une rencontre entre le violon classique, les percussions africaines et J.S. Bach

Le concert « Choc et Fusion » est une rencontre musicale unique qui permet de relier deux univers musicaux diamétralement opposés. C‘est le résultat d’un dialogue des cultures musicales issues d’Occident et d’Afrique, de deux conceptions très différentes (violon classique de Virginie Robilliard et percussions africaines de Thomas Guei) nécessitant une approche et une interprétation spécifique, mais qui se marient de manière inattendue et irrésistible pour le plus grand plaisir du public, qu’il soit amateur de musique classique ou de musiques du monde. Au programme, des oeuvres de Bach pour violon seul accompagnées, telle une basse continue, par les rythmes du djembé, des improvisations, et des compositions des deux artistes.

Sur scène, « Choc et Fusion » matérialise aussi l’amitié et la complicité de deux interprètes au sommet de leur art. Ils nous font découvrir leurs univers artistiques respectifs qui fusionnent avec bonheur et entrain, mêlant les sons voluptueux du violon aux sons fougueux des percussions africaines. Ce voyage musical nous entraîne de Bach aux chants du peuple Malinké, en passant par l’Irlande et l’Italie. De nombreuses surprises, comme l’envoûtant « Soleil Ardent », nous attendent au fil du spectacle.

Virginie Robilliard et Thomas Guei relèvent un véritable défi musical en créant une symbiose entre l’improvisation, la musique de Bach, émanation d’une culture écrite et les rythmes africains, issus d’une culture où prédomine l’oralité. Ces deux artistes hors du commun, à l’enthousiasme communicatif, nous émerveillent par leur talent et leur créativité. Acclamé à Londres, Barcelone et Paris, Choc et Fusion a également été présenté avec succès par les Alliances françaises et les Instituts français au Kenya, au Rwanda, au Pérou et au Gabon. Passionnés par l’enseignement, Virginie Robilliard et Thomas Guei proposent aussi des ateliers et des master-classes.

Les interprètes

Thomas Guei

Thomas Guei est né dans une famille d’artistes musiciens et danseurs traditionnels. A l’âge de 7 ans il intégre l’EDEC, l’une des meilleures écoles d’art en Côte d’Ivoire. Installé désormais en France, il travaille avec des chorégraphes tels que Georges Momboye sur les spectacles « Clair de Lune », « Boyakodah », « Tahama », « Empreinte Masaï » et Merlin Nyakam pour l’album Native. Son immense talent lui permet aussi de jouer avec des musiciens de jazz comme Stéphane Huchard, Sylvain Bœuf et Stéphane Belmondo. En 2006, il fonde le collectif « Sounan » qui est un hommage à ses pères percussionnistes ivoiriens. Son album « Guelassemou » qui signifie « Dieu ne dort pas » s’inspire des chants traditionnels de l’Afrique de l’Ouest. Thomas Gueï effectue des tournées et enseigne dans le monde entier afin de transmettre et de partager sa passion pour la musique. Virtuose du Djembé, Thomas Guei est aussi un des rares musiciens à jouer du Gloé, une percussion traditionnelle qui fait partie des instruments les plus anciens au monde.

Virginie Robilliard

Brillante lauréate à 17 ans du concours international Long-Thibaud, et de celui d’Indianapolis, diplômée de la Juilliard School, Virginie Robilliard débute à 19 ans au Avery Fisher Hall de New York. Depuis, elle poursuit une carrière de soliste internationale qui lui a déjà donné l’occasion de jouer avec l’Orchestre Philarmonique de St Petersbourg, le Philarmonique de Radio France, celui de Bogota, l’orchestre National de Lyon, le Capitole de Toulouse, ainsi que l’Orchestre Symphonique d’Indianapolis… sous la direction de Yuri Temirkanov, Raymond Leppard, Yukata Sado, FrançoisXavier Roth, Emmanuel Krivine et Fabio Mechetti entre autres. Passionnée par les musiques du monde et l’improvisation, Virginie Robilliard donne également une place importante à la création d’oeuvres de compositeurs vivants comme Paul Desenne qui composa pour elle des sonates pour violon seul et un concerto pour violon et orchestre de chambre. Elle vient d’enregistrer avec son frère, Bruno Robilliard, un album intitulé « De Baudelaire à Proust », recueil de sonates françaises pour violon et piano. Elle enseigne à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et vit actuellement à Paris. Virginie Robilliard joue sur un splendide Jean-Baptiste Vuillaume de 1869.

Ateliers & Masterclasses

Les artistes sont disponibles pour animer des ateliers ou des Master-classes. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos éventuelles questions via le formulaire de contact.

Pour plus d'informations, téléchargez le fichier d'informations et fiche technique à propos de Choc & Fusion (.pdf)

Vidéos